Artistes

10/12/2010

Alaine

ALAINE

Chanteuse et compositrice, Alaine Laughton est reconnaissable à sa douce voix et à ses textes profonds qui explorent les expériences de sa vie. Née à la Jamaïque, elle baigne très tôt dans l’univers musical. Outre les chansons qu’elle commence à écrire dès son plus jeune âge, elle apprend à jouer du piano classique durant quatre ans. Ses talents de chanteuse et d’actrice sont très vite reconnus. La petite fille joue dans quelques séries télévisées Jamaïcaines et des publicités. Elle enregistre aussi des jingles radio et participe à des productions théâtrales. A neuf ans, elle devient « Ambassadrice de la Croix Rouge » ce qui la conduit à participer à des événements nationaux, à des émissions populaires pour enfants, jusqu’à obtenir un rôle dans le film « Clara’s Heart » (Le cœur de Clara) avec Whoopi Goldberg. Diplômée en management et psychologie avec les honneurs, Alaine s’exile à New York où elle jongle entre son travail chez JP Morgan, une banque d’investissement et sa carrière artistique qu’elle tente de poursuivre. En 2002, elle fait partie des chœurs de Cam’ron, un artiste du label Roc-A-Fella, sur le titre « Live my life » de son album « Come home with me ». Lorsqu’elle reçoit deux promotions chez JP Morgan, il n’est plus possible pour Alaine de se consacrer à la chanson : un choix s’impose. Entre un métier sûr à salaire conséquent et une passion incertaine, Alaine n’hésite pas longtemps. Ainsi, en 2004, elle rentre en Jamaïque où elle entend bien mener sa carrière musicale. De retour chez elle, elle travaille avec quelques uns des meilleurs producteurs de l’île parmi lesquels les producteurs de No Doubt, Sly & Robbie, et Donovan Benett, plus couramment appelé Don Corleon, producteur de Sean Paul et de TOK. Sa musique est le résultat subtil du Reggae Dancehall jamaïcain mêlé à des arrangements vocaux Hip Hop, Rn’B. Un cocktail qui semble plaire puisque sa chanson « No ordinary love » s’est classée dans les charts reggae du monde entier, notamment à New York, en Floride, au Japon, en Europe et dans toute la Caraïbe. C’est un carton total pour Alaine qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Son clip tient la tête du Chart MTV Reggae Dancehall pendant des semaines et elle devient la première artiste féminine reggae à voir son titre retiré du top de la célèbre émission jamaïcaine E-strip parce qu’il semblait qu’il n’en aurait jamais quitté la première place de lui-même. Des tubes qui s’enchaîne mais toujours pas d’album en vue pour la jeune Alaine. Cependant, elle figure sur toutes les compiles en vogue : son morceau « Deeper » est sur le « Kingston 5 » et sur le « Strictly the Best » volume 36 de 2007. Le titre « Wine », quant à lui, est sur le volume 5 de « Strictly the Best » et sur le « Biggest Ragga Anthems » de 2006. Ses singles, « Hevenly » et « Jah Jah Cry » sont inclus dans la compile « Biggest Reggae One Drop Anthems 2006 ». Outre son incessante participation aux compile reggae, Alaine multiplie les duos. On la retrouve sur le Morceau « Dreaming of you » avec Beenie Man. Un morceau qui lui correspond bien, doux, jovial, plein de tendresse et d’amour. « Love Sound », le fruit de sa collaboration avec Beres Hammond sort sur le double album de Sly & Robbie « Grammy Nominated Rythms » en 2006. Les morceaux qui n’apparaissent pas sur des compiles comme « Rise in love », « I love you » (avec Busy Signal), « Dreaming of you » ou encore « Sacrifice », entre autres, sont eux aussi en proie au succès de la chanteuse et sont écoutés dans le monde entier. Elle finit par sortir un album en 2007 : « Sacrifice », un titre qui fait une belle allusion à ce poste sécurisé à la banque qu’elle à sacrifié pour la musique. Un sacrifice dont on se réjouit à chaque écoute. Pour conforter sa notoriété, Alaine ne se prive pas de quelques concerts seule ou avec d’autres artistes dans les îles vierges américaines, à Sainte Lucie, aux Etats Unis et dans les Antilles françaises. Des concerts dont on se régale à chaque passage.

Discographie :

2007 : « Sacrifice »

http://www.myspace.com/alainemusic



Article suivant
Bannière Bannière

Events