Accueil du site > Actus > JACQUES RUGARD laisse un magnifique héritage

Actus

28/03/2011

Guadeloupe

JACQUES RUGARD laisse un magnifique héritage

Président de la ligue guadeloupéenne de football durant plus d’un quart de siècle, Jacques Rugard s’est éteint vendredi à l’âge de 77 ans. La disparition du principal artisan de l’intégration du football antillais au sein de l’Union caribéenne puis de la Concacaf, suscite une vive émotion et de vibrants hommages. Ses obsèques auront lieu ce lundi après-midi en l’église du Gosier.

Il y a des destins. Celui de Jacques Rugard fut de permettre aux Angloma, Auvray et autres Grandel, de jouer le championnat d’Amérique du Nord, centrale et de la Caraïbe des nations, et de le jouer, surtout, sous les couleurs de la Guadeloupe. La Gold Cup 2007 fut le couronnement du travail de M. Rugard. « Un petit homme par la taille, mais un grand homme par son action » , confie Maurice Marianne, son fidèle lieutenant quand il fallut convaincre les opposants à cette émancipation.

Il entraîne la Martinique et la Guyane dans son sillage

L’homme, donc, militant de l’identité guadeloupéenne et défenseur de son intégration dans le bassin caribéen, aura consacré un tiers de sa vie à diriger le ballon rond local, lui permettant d’obtenir la reconnaissance de ses voisins. Travailleur acharné, il défendit le dossier durant de nombreuses années, tordant le cou aux préjugés des présidents de clubs de l’époque, lesquels préféraient franchir l’Atlantique pour établir une passerelle avec la Métropole. Tout en persuadant les autres pays de la zone à accueillir la Guadeloupe en leur sein. La meilleure idée de Jacques Rugard fut ainsi d’entraîner la Martinique et la Guyane dans sa stratégie, et de bénéficier du soutien de Haïti. Cofondateur de la Caribbean Football Union, son amitié avec Jack Warner, l’actuel président de la CFU, lui permit de trouver un allié pour frapper à la porte de la Concacaf.

La Concacaf réglée dans une chambre d’hôtel au Canada

C’est une rencontre fortuite, « dans une chambre d’hôtel à Vancouver (Canada) » , se souvient Maurice Marianne, avec le président de la fédération française Fernand Sastre et celui de la Fifa Joaõ Havelange, en 1983, suivie de nombreuses tractations et d’une visite en Guadeloupe l’année suivante du même Havelange, qui permit au département d’intégrer la confédération. « Je suis fier d’y avoir grandement contribué » , nous avouait Jacques Rugard voici quelques années. Il y eut d’abord les matches et les tournois de clubs dans les années 1970, puis une sélection participant au tournoi caribéen (1977) et, enfin, à la fameuse Gold Cup (2007).

Il y a des destins. Celui de Jacques Rugard fut de quitter le terrain de la vie le jour où la sélection des moins de 20 ans s’envolait pour le Guatemala, où elle va jouer sa qualification pour le Mondial de la catégorie d’âge, en juillet prochain en Colombie. C’est tout sauf un hasard. L’oeuvre de ce bâtisseur, visionnaire, jovial tout en étant sérieux, fut de suffisamment croire à l’importance de l’appartenance de la Guadeloupe à sa région géographique pour qu’aujourd’hui, elle soit à trois matches de participer à une compétition de la Fifa. Un magnifique héritage.

PLUS D’INFOS SUR... http://www.guadeloupe.franceantille...

France-Antilles Guadeloupe - Stéphane SISCO - 28.03.2011

PHOTO FRANCE ANTILLES



Article précédent
Article suivant

Parse error: syntax error, unexpected ';' in /homez.637/tropique/www/ecrire/public/assembler.php(605) : eval()'d code on line 63